Le parc national du Lac Manyara, au bord de la vallée du Rift est l'un des plus petits parcs de la région. C'est une étape intéressante sur la route du Serengeti et du Ngorongoro en venant d'Arusha. La superficie terrestre du parc varie en fonction des saisons et des années, le niveau des eaux pouvant recouvrir presque l'intégralité du parc, jusqu'aux pistes, en périodes humides, ou le lac pouvant s'assécher durant les périodes sèches.

Le parc est constitué d'une forêt dense à l'Ouest alimentée de nombreux torrents. A la frontière des zones innondables, la végétation change du tout au tout pour devenir dépourvue de toute végétation aux abords du Lac. Ceci est dû aux eaux du Lac qui, saumâtres, détruisent tout type de végétation.

Malgré son étroitesse, le parc de Manyara dispose d'une diversité écologique et animalière tout à fait intéressante et nombre d'animaux peuvent y être observés tout le long de l'année.