Sri-Lanka
Galle et les plages du Sud. 
Page 17/17
En poursuivant la route, jusqu'à l'extrémité Est de la pointe Sud, on arrive au parc de Yala. Crée en 1899, il s'étend sur 1295 km² et regorge de nombreuses variétés d'espèces d'animaux.

Notre voyage n'a duré que 7 jours ce qui est un peu court pour visiter de manière approfondie le pays et s'imbiber de l'atmosphère ambiante. A mon avis, il faut rester au minimum une dizaine de jours pour pouvoir profiter pleinement de tout ce que qui est à voir. Pour les amateurs de plages, une quinzaine de jours est conseillée, car les plages du Sud sont véritablement de petits paradis tropicaux.

Dommage qu'il y ait autant de touristes... Enfin, pour les amateurs de pongée sous marine, il reste toujours la possibilité de partir s'évader dans es fonds marins où coraux et autres poissons tropicaux vivent dans leur écosystème merveilleux et coloré. 
Le Sri-Lanka dispose de magnifiques plages de sable fin en partant vers le Sud.

Sur la route, on croise le Dagoba de Kalutara, unique en son genre car creux à l'intérieur.

A 116 km de là, se trouve la ville de Galle, principale ville du Sud, notamment connue pour son vieux fort Hollandais aménagé sur 36 hectares et bien conservé. Ses murs épais de 14 m ne craignaient aucun boulet de canon. Plusieurs églises sont construites dans l'enceinte du fort dont notamment l'église protestante de Groote Kerk.

Passé Galle, on arrive à l'une des plus belles plages du pays, la plage d'Unawatuna, dont le sable fin, s'étend sur des kilomètres.

De nombreux hôtels vous permettent de venir vous prélasser le long de la plage, sur des transats aménagés. On a même la bonne (ou mauvaise) surprise de voir que dans ces hôtels, de larges pancartes indiquent : "l'allemand est parlé ici", ce qui donne une idée sur la fréquentation de ces endroits très (trop) touristiques.

Plage d'Unawatuna.