Sri-Lanka
Colombo
Page 1/17
Avec ses 650 000 habitants, Colombo est la capitale du Sri-Lanka. Le passage est obligé quand on arrive par avion, mais peu de curiosités touristiques peuplent la ville.

Il reste quelques vestiges du vieux fort et des canons sur les remparts, qui protégeaient la ville contre les attaques venues de la mer.

Quelques bâtiments datent de l'ère coloniale, ce qui procure à la ville une ambiance un peu vieille époque. Bien sur les moyens de locomotion modernes ont envahis les pavés de rues, et comme toutes les villes de cette partie du monde, il ne reste plus que peu de place pour les piétons, et la ville croule sous les klaxons.

L'un des rares monument méritant véritablement le détour est la merveilleuse mosquée de Pettah avec ses rayures bordeaux et blanches. De l'extérieur, cette mosquée ne laisse pas présager le spectacle qu'elle offre à l'intérieur. Il est cependant malheureusement difficile d'y rentrer, car les fidèles sont souvent agressifs, et voient le touriste d'un mauvais oeil.

Quand on sait le nombre de touristes visitant l'île, on comprend mieux l'agacement des fidèles, qui, s'ils laissaient faire, troqueraient leur lieu de recueillement et de prière pour une vulgaire attraction touristique.

De plus les musulmans représentent une minorité sur l'île (7,6 %), ce qui peut également expliquer leur forte sensibilité face aux regards des touristes.

Les chrétiens sont également largement représentés avec 7,5 % de la population. Mais ce sont les bouddhistes (69,3%) et les hindouistes (15,5 %) qui représentent la plus grosse part du gâteau.

Colombo n'est donc pas une ville inintéressante, mais très rapidement, on sent l'envie de s'en échapper. Le temple de Kelaniya Raja Maha Vihare, est l'un de ces endroits à l'extérieur de la ville où l'on peut retrouver la sérénité.

Temple de Kelaniya Raja Maha Vihare