La Karakorum et le Cachemire Pakistanais
La vallée de Naltar
Page 15/22

La vallée de Naltar est la seule à être verdoyante.
Dans ces parties retranchées des vallées, de forts taux de consanguinité sont enregistrés.

Bien souvent pour parer aux problèmes liés à cette consanguinité, les villageois des différents bourgs marient leur filles à un voisin éloigné d'un autre village. Ce n'est malheureusement pas toujours suffisant et la proportion de débiles mentaux, que l'on peut croiser dans ces coins est nettement supérieure à la normale.
 
Tout est bon pour le transport de bestiaux.

La piste menant à Naltar est périlleuse.
Non, loin de Gilgit, à une vingtaine de kilomètres dans le montagne, s'étend la vallée alpine de Naltar, recouverte de forets de pins, et dont les sommets peuvent atteindre jusqu'à 6000 mètres d'altitude.

Alors que la vallée de Gilgit est peu boisée et relativement désertique, Naltar apparaît un peu comme une oasis de végétation avec ses bouleaux et ses saules qui entourent les lacs.