La Karakorum et le Cachemire Pakistanais
La vallée de la Hunza
Page 10/22

Le toit du fort de Baltit. 
Depuis l'ouverture de la KKH, les médecins ont constaté l'apparition de nouvelles maladies dans la hunza non répertoriées précédemment. Il n'en reste quand même que le taux de vieillards dans la région est tout bonnement impressionnant.

Contrairement au reste du pays, les hommes et les femmes travaillent au champs. Les femmes vêtues de couleurs vives, ne portent pas le voile comme dans le reste du monde musulman. Cela provient peut être de leur religion car quasiment tous les Hunzukut sont Ismaéliens, disciples de l'Agha Kahn, la branche la plus progressiste de l'Islam.

L'Agha-Khan a beaucoup oeuvré pour le développement de la vallée et est consacré comme un saint homme par les Hunzukuts.

Un des piliers sculptés du fort.