Frontière Nord-Ouest
Les camps de réfugiés Afghans
Page 5/18
En bordure de la ville, les camps de réfugies s'étendent à perte de vue. Bien que ce reportage fût réalisé en 1998, ces photos restent toujours d'actualité tant est que la guerre en Afghanistan n'a toujours pas cessée.

En 2001, la frontière avec l'Afghanistan est officiellement fermée au nombre d'Afghans qui avaient fui leur pays pour trouver refuge au Pakistan ou en Iran. Il seraient quelques 4 millions à vivre aujourd'hui au Pakistan malgré le nombre de ceux qui ont été reconduit de l'autre coté de la frontière, vivant dans la plupart des cas, dans des conditions de vie extremement sommaires..

Transport en commun de fortune . 

Camp de réfugiés Afghans en bordure de la dernière ville avant la frontière.
Les camps sont fabriqués essentiellement de bric et de broc. Sous leurs toiles apparentes leur servant de couvre chefs, ces maisons de fortunes cachent femmes et enfants, tandis que les hommes cherchent à gagner quelques roupies en faisant un travail à la journée.
Beaucoup d'entre eux se sont reconvertis dans la contrebande. Il faut dire que les guerres ont toujours permis à certains de s'enrichir. Ainsi, alors que les Nations-Unies amènent en toute légalité produits de première nécessité et médicaments, le trafic de la passe de Khyber est beaucoup plus orienté au niveau des armes, et produits interdits en Afghanistan tels que les lecteurs vidéos, la musique...