Lahore fût conquise par le premier empereur moghol Babur en 1522. Son empire allait de l'Oxus au Bengale et de l'Himalaya à Gwalior. Son fils Humayun, qui n'était pas un aussi fin stratège que Babur, se réfugia à Lahore en 1540, attaqué par les troupes afghanes de Sher Shah. La ville devint ensuite la capitale de l'empire moghol sous Akbar au XVIème siècle et fût développée par celui-ci autour de son fort. Jehangir son fils, qui se plaisait à Lahore, fit bâtir un palais à l'intérieur du fort. Après lui, Shah Jahan, dota la cité de magnifiques monuments dont le palais des miroirs dans l'enceinte du fort ou encore des jardins de Shalimar. Les quatre fils de Shah Jahan se disputèrent âprement le contrôle de l'empire 
Punjab
Lahore : Le fort rouge
Page 8/23

Le fort rouge de Lahore et son imposante porte d'entrée.

Vue sur les remparts au travers d'une persienne du fort. 
et c'est Aurangzeb, le dernier des grand empereurs, qui lui succéda après avoir évincé ses frères de manière aussi brutale que radicale, qui paracheva la ville.

Le balcon de grès rouge servant aux audiences publiques date de l'ère d'Akbar. Au nord, la cour de Jehangir, rectangulaire et ornée d'animaux, abrite un jardin.

Mais c'est véritablement Shah Jahan (celui-là même qui fit construire le Taj Mahal en Inde pour sa femme) à qui l'on doit la promotion de l'architecture moghole proprement dite.