Punjab
Harapa
Page 7/23
A l'époque de sa découverte, dans les années 20, nul ne pensait qu'une civilisation aussi avancée ait pu voir le jour il y a cinq millénaires. Les archéologues qui ont inhumé ces sites furent étonnés par la modernité et l'urbanisme de ces villes. Le Mohenjo-daro, métropole la plus évoluée de cette civilisation fût d'ailleurs surnommée "la Manhattan de bronze".

Toutes les cités étaient bâties selon le même principe : une citadelle construite sur les hauteurs, un grenier pour le stockage des céréales, des bains, dont l'étanchéité était difficile à préserver et une salle d'assemblée. Le système de drainage présent sur ces sites, est unique parmi les sociétés du premier et du deuxième millénaire av. JC. 

Les ruines des civilisations de l'indus quelque 2500 ans av.JC.

Aujourd'hui, la charrue à boeufs est toujours d'actualité. 
Le système de drainage présent sur ces sites, est unique parmi les sociétés du Ier et du IIème millénaire av. JC. Partout, le long des rues, couraient des canalisations en brique avec des bouches d'égouts à intervalle régulier permettant l'entretien. Des tuyauteries en terre cuite alimentaient les maisons en eau et les constructions soucieuses du confort étaient réalisées de briques réfractaires recouvertes de plâtre.

Un système de courrier avait même été mis en place entre les différentes cités harapéennes, et les échanges commerciaux entre villes étaient établis. D'après les ossements retrouvés, les harapéens disparurent de mort violente quelque 1500 ans avant JC et l'indus sortant de son lit à maintes reprises, paracheva leur tombe.