Sindh
Les tombes de Chaukundi
Page 14/21
Cette ancienne nécropole datant du XVème siècle au XIXème siècle, était le sanctuaire des chefs tribaux Baluchi et Burpats. Elle est constituée de deux types de tombes :

Celles ayant des piliers et surmontées d'un toit. Et celles, la majorité d'entre elles, qui forment des pyramides oblongues de 2 à 4 mètres de hauteur.

Sur chaque stèle, des motifs sont gravés. Sur les tombes des hommes, on peut constater des turbans gravés, ou encore des armes quand ils étaient des guerriers (arcs, épées) ou bien encore des chevaux. Les stèles des femmes, sont elles identifiables par des gravures de bijoux.

Ces dessins sont originaires des coutumes Rajput qui avaient l'habitude d'enterrer leurs morts avec le symbole de leur vie. Alors que l'Islam interdit la représentation animale ou humaine, on pense que ces tombes sont les vestiges d'une époque pré-islamique.

L'ancienne nécropole de Chaukundi.

Une stèle couverte.

Un des monuments funéraires du cimetière.