Le Cachemire Indien
Historique et géographie
Aujourd'hui, la partie Indienne du Cachemire, appelée "province de Jammu et Cachemire" s'étend sur une superficie de 97 872 km² et compte 100.000 habitants pour la majorité Bouddhistes. De l'ancien royaume bouddhique, cette province représente l'un des derniers refuges de la culture Tibétaine en terre libre. Alors qu'au Pakistan voisin les monastères ont été détruits et qu'en Chine les répressions à l'encontre de la culture Bouddhiste est devenue monnaie courante, le Cachemire Indien avec ses cinq régions : le Ladakh, le Zanskar, le Nubra, le Rupshu et le Purig est le dernier refuge des descendants de cette culture millénaire.

Le Voyage que nous avons réalisé en été 2000, nous a permis de découvrir cette culture, aujourd'hui protégée par son relatif isolement. C'est à Leh, capitale du Ladakh, qu'à commencé notre séjour. Notre initiation au Bouddhisme s'est poursuivie en visitant les monastères de Hémis, de Thikse, de Sheh et enfin de Lamayuru. C'est depuis ce dernier que nous avons entrepris un trekking d'une dizaine de jours qui nous a permis de traverser les grandes vallées du Ladakh, puis celles du Zanskar à la rencontre de cette population riche de traditions. De Wanla, en passant par le col de Sirsir-la (4800 m) et surtout du Sengge-la (5000 m), nous avons rejoint le village de Lingshed. Passant le Hanumi-la (4700m) et le Parfi-la (3900m), nous avons atteint les gorges du Zanskar avant de rejoindre Karsha puis Padum. La route du retour, empruntant une piste cabossée s'est effectuée en trois jours, au cours desquels nous avons pu admirer les sommets enneigés du Nun (7135 m) et du Kun (7087 m), faire escale dans la petite bourgade de Kargil puis revenir sur Leh en longeant les rives de l'Indus. C'est à ce voyage que nous vous invitons...


A l'extrême Nord de l'Inde, aux confins du Pakistan et du Tibet Chinois, le Cachemire Indien est l'objet de toutes les convoitises géopolitiques depuis l'origine. Épicentre des routes commerciales reliant l'Asie au Moyen-Orient, il a vu le passage des grandes caravanes qui sillonnaient la Haute Asie depuis des siècles.

Tibétain depuis le 7ème siècle, il fût envahi à de nombreuses reprises, par les musulmans, les moghols, et enfin par les britanniques avant de devenir le centre emblématique de la partition de l'empire des Indes en 1947. Depuis cette date, le cachemire est revendiqué par trois états. Le Pakistan, qui contestant les frontières établies en 1948 s'annexa le Baltistan (partie occidentale du Cachemire) ; la Chine qui a envahi la partie Nord du territoire en 1962 et l'Inde.

Aujourd'hui le royaume du Cachemire est donc divisé en trois et c'est par Kargil que passe la ligne de front qui sépare désormais le cachemire Indien du Cachemire Pakistanais où quotidiennement les combats font rage.